UFC-QUE CHOISIR MEUDON-ISSY-VANVES-MALAKOFF

NOS LETTRES D' INFORMATIONS / NOTRE FONCTIONNEMENT

LA LETTRE DU CONSOMMATEUR – 4ème TRIMESTRE 2021

 

Voilà encore une année qui se termine. Elle aura eu « ses hauts et ses bas » tant au niveau sanitaire qu’au niveau climat. Toutefois, nous avons pu vous accompagner sereinement et nous espérons efficacement.

Noël et Jour de l’An approchent à grands pas, et avec eux l’achat des cadeaux, le moment de faire plaisir à ceux que nous aimons. Profitons de cette joyeuse période mais ne nous laissons pas piéger. Aussi quelques conseils dans ce numéro.

Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d’année en famille, et entre amis. Prenez bien soin de vous et à l’année prochaine.

Au sommaire de ce Numéro :

Quelques informations utiles :

Les fêtes de fin d’année

L’arnaque aux chèques

COVID 19 – REMBOURSEMENTS de Vos Voyages :

Indices de réparabilité – trouver un Réparateur 

Vos litiges et la force de nos juristes :

Fraude à la carte bancaire

Satisfactions et remerciements d’adhérents

Extrait  de nos informations :

Arnaque aux chèques :

(Association Familles de France) :

Justement en cette période d’achats de Noël, faites attention à ce genre d’escroqueries.

L’arnaque au chèque est une technique de vol qui se développe depuis quelques années. Les escrocs qui emploient cette technique utilisent des chéquiers volés ou des chèques falsifiés. Même si nous utilisons de moins en moins le chèque pour nos transactions quotidiennes, ce moyen de paiement continue de faire l’objet de fraudes, notamment dans le cadre de vente entre particuliers. Ce type d’arnaque progresse, avec l’essor des réseaux sociaux, qui permettent une approche plus directe des victimes.

Comment un escroc arrive-t-il à vous voler de l’argent grâce à un chèque ?

Par exemple, le fraudeur peut vous contacter, suite à une annonce que vous avez passée sur Internet pour vendre un bien. Il vous envoie ensuite un chèque pour régler son achat. Mais le montant de ce chèque est supérieur au prix du bien. L’escroc prétexte alors une erreur et vous demande de lui restituer la différence. Il exige expressément un virement ou un transfert d’espèces. Mais bien sûr ce chèque est un faux ! Quelques jours plus tard, votre banque vous appelle : le chèque ne peut être encaissé et l’argent que vous avez envoyé est définitivement perdu !

N’encaissez jamais un chèque contre du liquide, et n’acceptez jamais un chèque d’un montant supérieur à la transaction. Enfin, si vous pensez être victime de cette arnaque, contactez immédiatement votre banque pour signaler et contester l’opération frauduleuse. Faites également opposition et déposez une plainte auprès des services de police ou de gendarmerie.

Notez qu’il est indispensable de conserver tous les documents en votre possession comme les échanges de mails, afin de faciliter la procédure.

Ne vous précipitez pas pour conclure une affaire en ligne, et méfiez-vous des offres ou propositions trop alléchantes.